Ocnus.Net
News Before It's News
About us | Ocnus? |

Front Page 
 
 Africa
 
 Analyses
 
 Business
 
 Dark Side
 
 Defence & Arms
 
 Dysfunctions
 
 Editorial
 
 International
 
 Labour
 
 Light Side
 
 Research
Search

Africa Last Updated: Nov 13, 2017 - 11:23:11 AM


Apres le temoignage de Mangou, Detho Letho au juge, "Je suis au regret de dire que Mangou ne dit pas vrai"
By Donatien Kautcha,, Koaci, 10/11/17
Nov 13, 2017 - 11:20:55 AM

Email this article
 Printer friendly page

Face au juge-président lors de son interrogatoire après la défense de Charles Blé Goudé, Detho Letho Search Detho Letho a contredit les déclarations de Philippe Mangou Search Philippe Mangou lors de son témoignage le concernant.

L’ex CEMA et comme l'a rappelé Cuno Tarfusser, avait indiqué qu’il n’avait jamais parlé avec les adjoints Niamkey et Touali qui étaient sous les ordres de l’ex patron des forces terrestres.

Il avait souligné que cela est impossible vu l’ordre hiérarchique qui caractérise le fonctionnement dans l’armée.

A la question de savoir quels commentaires fait-il des dires de Mangou, voici la Réponse de Detho Letho.

« Je suis au regret de dire que Mangou ne dit pas vrai. C’est lui qui m’a appelé pour dire qu’il avait reçu un coup de fil du général Palasset qu’une marche des femmes serait produite le 3 mars et il aurait eu des tueries, est ce que je le savais ? J’ai appelé Niamkey, il a dit qu’il voulait faire le ravitaillement mais il a été pris à Gagnoa-Gare par des tirs de l’ennemi. Il y a des preuves (..). J’ai rendu compte à Mangou. Mais quand j’ai appelé Niamkey, il m’a dit qu’il a été déjà contacté par Mangou. L’autre c’était Touali en difficulté à Abobo et voulait quitter. Mangou m’a conseillé de voir avec Touali (…). Après j’ai été constaté que Touali n’était pas parti. Je lui ai demandé, il m’a répondu c’est Mangou qui m’a demandé de rester. »

Et le juge de demander : « Vous contredisez Mangou ? », et Detho de répondre. « Oui je le contredis. »

Poursuivant et interrogé sur les tirs des mortiers à la foret du Banco dont –il aurait donné l’ordre selon Mangou , le témoin a une fois de plus contredit l’ex CEMA.

« Je ne peux pas donner des ordres à Niamkey sans l’accord de Mangou surtout quand il s’agit des tirs. Les tiers de flambages aux mortiers dans la forêt du banco je ne sais si, il vous a présenté un document, mais je ne sais pas si j’ai fait une demande à Mangou. Sa maison a été attaquée, il m’a demandé de faire des tirs pour faire peur aux ennemis. Ce n’est pas sur ma demande. Pour que je lui demande d’effectuer des tirs il faut que j’ai une raison », a justifié l’ancien inspecteur général des armées.

Detho Letho a mis fin à sa déposition en demandant à Dieu d’inspirer les juges afin que le droit soit dit.

L’audience fut par la suite suspendue pour reprendre dans l’après-midi avec un  nouveau témoin de l’accusation.




Source:Ocnus.net 2017

Top of Page

Africa
Latest Headlines
DRC army at war with two militia groups
South Africans launch fresh attacks on Nigerians, kill two
An Emissary to Tyranny
Congo-Brazzaville's hidden war
Congo armed groups uniting against President Kabila
Laurent Gbagbo condamne a 20 ans de prison pour le braquage de la BCEAO
What Does Zimbabwes Leadership Change Mean to China?
Proces Lida Kouassi:"Je ne suis pas un expert en coup d'Etat"
Ouverture du proces de lancien ministre Lida Kouassi
Rival army factions clash in Ivory Coast city