Ocnus.Net
News Before It's News
About us | Ocnus? |

Front Page 
 
 Africa
 
 Analyses
 
 Business
 
 Dark Side
 
 Defence & Arms
 
 Dysfunctions
 
 Editorial
 
 International
 
 Labour
 
 Light Side
 
 Research
Search

Africa Last Updated: Apr 26, 2018 - 9:08:58 AM


Concessions des ports de Conakry et de Lomé : Vincent Bolloré en garde à vue
By Jeune Afrique, 24 avril 2018
Apr 25, 2018 - 10:22:54 AM

Email this article
 Printer friendly page

Vincent Bolloré et Gilles Alix, directeur général du groupe Bolloré depuis 2006, ont été placés en garde à vue, ce mardi 24 avril, dans le cadre d’une information judiciaire portant notamment sur des soupçons de « corruption d’agents publics étrangers » dans le cadre de l’obtention de terminaux à conteneurs sur les ports de Lomé et Conakry, en 2009 et 2010.

L’information, révélée par Le Monde, a été confirmée à Jeune Afrique par une source proche du dossier. Vincent Bolloré a été placé en garde à vue ce mardi dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre, en région parisienne. Il avait été convoqué en tant que « mis en cause ». Gilles Alix, directeur du holding Bolloré depuis 2006, est également placé en garde à vue dans le cadre de la même affaire.

Les magistrats français en charge de l’instruction enquêtent notamment sur des faits de « corruption d’agents publics étrangers » lorsque le groupe Bolloré avait obtenu les concessions de terminaux à conteneurs : l’un à Lomé, au Togo, en 2009, et l’autre à Conakry, en Guinée, en 2010.

Une enquête préliminaire avait été initiée en juillet 2012 par le parquet de Paris avant que le dossier soit transféré au parquet national financier. Les magistrats soupçonnent le groupe Bolloré d’avoir sous-facturé des prestations de Havas, sa branche communication, délivrées à des dirigeants guinéens et togolais en vue de faciliter par la suite l’obtention de ces concessions.

« Le Groupe Bolloré dément formellement que sa filiale de l’époque SDV Afrique ait commis des irrégularités. Les prestations relatives à ces facturations ont été réalisées en toute transparence. L’audition de ses dirigeants permettra d’éclairer utilement la justice sur ces questions qui ont fait l’objet d’une expertise indépendante qui a conclu à la parfaite régularité des opérations », lit-on dans un communiqué diffusé par le groupe Bolloré ce mardi matin.


Source:Ocnus.net 2018

Top of Page

Africa
Latest Headlines
Putin bets on Bangui to realise his expansionist dreams in Africa
Democracy in peril: Burundi’s referendum will cement Nkurunziza’s grip on power
Why nuclear power for African countries doesn’t make sense
How Russia Is Displacing the French in the Struggle for Influence in the Central African Republic
The five-domains update
What would Haftar’s victory in Derna mean for Libya?
New airline to fly into Zimbabwe
Africa’s alternative path to development
CPI: Gbagbo et Blé Goudé demandent l’acquittement
Mali: The Money Trail