Ocnus.Net
News Before It's News
About us | Ocnus? |

Front Page 
 
 Africa
 
 Analyses
 
 Business
 
 Dark Side
 
 Defence & Arms
 
 Dysfunctions
 
 Editorial
 
 International
 
 Labour
 
 Light Side
 
 Research
Search

Business Last Updated: Jan 7, 2018 - 9:53:30 AM


Finance:un ancien dirigeant du hedge fund Och-Ziff inculpe pour fraude par la justice americaine
By Jeune Afrique, 05 janvier 2018
Jan 7, 2018 - 9:46:44 AM

Email this article
 Printer friendly page

Un ancien cadre dirigeant du hedge fund Och-Ziff, ciblant notamment l’Afrique pour ses placements, a été inculpé pour fraude par la justice américaine. Il aurait tenté de s'enrichir aux dépens d'une fondation caritative britannique, a-t-on appris ce mercredi.

Ancien directeur des opérations européennes, moyen-orientales et africaines de Och-Ziff Capital Management, Michael Cohen a été inculpé pour fraude et conspiration, parmi d’autres chefs d’accusation, selon un document déposé en octobre et rendu public mercredi 3 janvier par le tribunal fédéral du district de Brooklyn.

Och-Ziff est un hedge fund, un fonds spéculatif, coté en bourse, qui gère 33 milliards de dollars d’actifs à travers divers fonds. Ciblant l’Afrique comme pour ses placements, l’entreprise a créé en 2008 deux véhicules financiers pour investir dans les mines et le pétrole sur le continent.
Accusé d’avoir tenté de s’enrichir aux dépens d’une fondation caritative

Cette année-là, une fondation caritative britannique non identifiée a accepté d’investir 200 millions de dollars dans l’un de ces fonds d’investissement. Le procureur accuse Michael Cohen d’avoir mis en place un plan pour s’enrichir aux dépens de cette organisation. Cohen aurait également dissimulé un conflit d’intérêts lié à un investissement dans une société minière.

Une partie des actions de cette compagnie minière avait été vendue à l’un des fonds d’investissement africain d’Och-Ziff par un « co-conspirateur » anonyme, qui devait 18 millions de dollars à Cohen pour l’achat d’un yacht de luxe. Cette personne a ensuite utilisé le produit de cette vente pour rembourser partiellement son prêt personnel, selon l’acte d’accusation.

Ce n’est pas la première fois que le fonds Och-Ziff ou ses dirigeants ont un différend avec la justice américaine. En septembre 2016, l’entreprise avait été condamnée à payer une amende de 413 millions de dollars à la justice américaine, pour avoir versé des pots-de-vin à des dirigeants dans plusieurs pays africains, dont le Zimbabwe, le Tchad, la Guinée, le Niger, la RD Congo et la Libye, sous le régime de Mouammar Kadhafi.


Source:Ocnus.net 2017

Top of Page

Business
Latest Headlines
Total hits gas off UK shore
Zimbabwe's economy is worsening
The Donald in Wonderland Down the Financial Rabbit Hole With President Trump
Germany Launches World's First Hydrogen-Powered Train
Russia's Population Decreases for First Time in a Decade
10 Famous Companies That Collaborated With Nazi Germany
Sri Lanka hands over port to China to pay off debt
Ten Years After the Crash, We’ve Learned Nothing
Huawei and the ambiguity of China’s intelligence and counter-espionage laws
Nespresso to boost Zimbabwe coffee market with limited-edition capsules